Sélectionner une page

Avec la valériane, la passiflore est certainement l’une des plantes calmantes les plus connues. Attention cependant car il existe plusieurs passiflores différentes. Celle utilisée dans le produit CaniRelax est la Passiflora incarnata L. à ne pas confondre avec Passiflora caerulea qui, bien que très belle (sa photo est souvent utilisée afin d’illustrer les articles à propos de la passiflore), n’a pas du tout les mêmes propriétés.

Passiflora incarnata L. et Passiflora caerulea font toute deux partie de la famille des passiflores, mais n'ont pas le même aspect et surtout pas le même effet sur la santé 

Les parties aériennes séchées de la passiflore ont une longue tradition chez les indigènes d’Amérique du Nord pour des problèmes de digestion (dus à la nervosité), d’agitation et d’hypertension. Cet usage traditionnel a été confirmé par différentes études chez les animaux. Chez l’humain, il n’existe que très peu de données cliniques sur les effets propres à la passiflore. Dans les essais cliniques, elle est souvent associée à d’autres plantes sédatives, traditionnellement la valériane [1-4]. Il est alors impossible de déterminer sa contribution aux effets observés. Toutefois, en 2001, un essai clinique mené avec un extrait pur de passiflore a montré que la plante était aussi efficace que l’oxazépam, un anxiolytique de la famille des benzodiazépines [5]. Dans une autre étude clinique conduite auprès de patients devant subir une opération chirurgicale, un extrait de passiflore a été utilisé avec succès pour réduire le stress pré-opératoire [6].

 

Mécanisme d’action de la passiflore chez le chien

Son effet proviendrait de sa capacité à bloquer les récepteurs NMDA [7]. Mais c’est surtout l’action de la passiflore sur le GABA qui lui donne tout son intérêt [8]. L’harmalol, un des principes actifs de la passiflore, exerce des propriétés agonistes du GABA. Le GABA ou acide gamma amino-butyrique exerce une diminution de l’activité neuronale, c’est le principal neuromédiateur inhibiteur cérébral. Présent dans tout le cerveau, il régule les autres systèmes de transmission nerveuse. Dans l’anxiété, le GABA joue un rôle prépondérant [9]. Des études ont montré que le blocage ou la diminution de son action inhibitrice normale provoque un état d’anxiété et une hyperexcitabilité.

 Etude qui démontré que l'utilisation de la mélisse et de la passiflore permet de diminuer le stress

L‘association de mélisse et de passiflore permet de diminuer la concentration plasmatique en corticostérone, principal marqueur du stress [10]. * différence significative

 

En résumé

Alors que la mélisse a plusieurs actions synergiques, la passiflore a essentiellement un mécanisme d’action : anxiolytique. Cette action est cependant plus puissante que celle de la mélisse. Voilà pourquoi il est souvent très intéressant de les combiner. 

De plus leur action anxiolytique ne passe pas exactement via le même mécanisme d’action. Il est donc d’autant plus intéressant de les réunir. 

  • Anxiolytique

 

Bibliographie

1. Bourin, M., et al., A combination of plant extracts in the treatment of outpatients with adjustment disorder with anxious mood: controlled study versus placebo. Fundam Clin Pharmacol, 1997. 11(2): p. 127-32.

2. Krenn, L., [Passion Flower (Passiflora incarnata L.)–a reliable herbal sedative]. Wien Med Wochenschr, 2002. 152(15-16): p. 404-6.

3. Gerhard, U., et al., [Acute sedative effect of a herbal relaxation tablet as compared to that of bromazepam]. Schweiz Rundsch Med Prax, 1991. 80(52): p. 1481-6.

4. Dhawan, K., S. Dhawan, and A. Sharma, Passiflora: a review update. J Ethnopharmacol, 2004. 94(1): p. 1-23.

5. Akhondzadeh, S., et al., Passionflower in the treatment of generalized anxiety: a pilot double-blind randomized controlled trial with oxazepam. J Clin Pharm Ther, 2001. 26(5): p. 363-7.

6. Movafegh, A., et al., Preoperative oral Passiflora incarnata reduces anxiety in ambulatory surgery patients: a double-blind, placebo-controlled study. Anesth Analg, 2008. 106(6): p. 1728-32.

7. Bum, E.N., et al., sedative and anticonvulsant properties of passiflora edulis dried leaves decoction in mice. African Journal. Traditional, Complementary and Alternative Medicines 2004. 1(1): p. pp.63 – 71.

8. Elsas, S.M., et al., Passiflora incarnata L. (Passionflower) extracts elicit GABA currents in hippocampal neurons in vitro, and show anxiogenic and anticonvulsant effects in vivo, varying with extraction method. Phytomedicine : international journal of phytotherapy and phytopharmacology, 2010. 17(12): p. 940-949.

9. Savage, K., et al., GABA-modulating phytomedicines for anxiety: A systematic review of preclinical and clinical evidence. Phytother Res, 2018. 32(1): p. 3-18.

10. Feliu-Hemmelmann, K., F. Monsalve, and C. Rivera, Melissa officinalis and Passiflora caerulea infusion as physiological stress decreaser. Int J Clin Exp Med, 2013. 6(6): p. 444-51.

 

 

Carte d’identité de la passiflore

 

1) Description botanique :

  • Nom : Passiflora incarnata L.
  • Famille : Passifloraceae
  • Origine : Amérique Centrale et du Sud

2) Composants actifs :

  • Flavonoïdes (apigénine, vitexine, isovitexine, quercétine) 
  • GABA

3) Parties utilisées :

  • Partie aérienne

4) Usages traditionnels :

  • Indiens
  • Douleurs, hyperactivité, insomnies
  • Infections de la peau

5) Actions :

  • Analgésique modéré
  • Action sur le récepteur benzodiazépine -> anxiolytique, calmant, sans sédation
  • Bloque le récepteur NMDA -> diminue l’effet du glutamate -> diminue les réveils précoces
  • Qualité du sommeil améliorée.

Retrouver la passiflore dans

CaniRelax- la solution naturelle pour calmer les chiens stressé et anxieux