La Canneberge

La canneberge ou cranberry est une plante qui appartient à la famille des Ericaceae. La canneberge est un arbrisseau que l’on trouve en Amérique du Nord. Elle est cultivée (notamment au Canada) car elle est consommée depuis plusieurs siècles en Amérique. En Europe, la consommation de cette plante a connu un essor dans les années 2000 notamment grâce à la publicité. On consomme la baie directement ou de façon transformée sous forme de jus, de poudres, et de boissons [1].

Les propriétés médicinales de la plante lui sont conférées par la composition chimique de sa baie fraîche ou séchée qui contient des proanthocyanidols au pouvoir bactériostatique. (9) Cette propriété est intéressante surtout en prévention des infections urinaires car la bactérie rencontre plus de difficultés pour migrer par la voie ascendante.

L’intérêt de la canneberge pour les chiens et chats

Les propriétés du fruit pour le système urinaire étaient historiquement attribuées à l’acidification de l’urine grâce à ses composés acides. Cependant, par de nouvelles études, les scientifiques ont déterminé un autre mode d’action. En effet, le fruit inhibe l’adhérence des bactéries aux cellules épithéliales. C’est une action qui permet de prévenir une infection mais aussi de faciliter sa guérison en favorisant l’expulsion des bactéries [2]. L’effet est lié à une interaction entre les oligomères proanthocyanolidiques de type A du fruit et les adhésines bactériennes produites par E. Coli [3]. Cet effet a été démontré sur du fruit frais mais aussi sur de l’urine humaine et de souris ayant consommé ces fruits préalablement. À long terme, il y a une transformation des structures d’adhésion. Des tests réalisés in vitro ont également démontré une action antibactérienne du concentré de jus de cranberry [4].

Nombre moyen de cystite durant les 3 derniers mois

 Nombre moyen de cystite durant les 3 derniers mois après la prise de cranberry versus un placebo

 

De nombreux essais cliniques ont été réalisés sur la cranberry. -L’un a été réalisé au cours de l’année 2015 en République tchèque. Les chercheurs ont mis en avant le fait que tous les essais précédents ont été réalisés sur des jus de canneberge. Ils ont donc cherché à déterminer l’efficacité de la plante sous forme de poudre. La poudre contient 0,56% de proanthocyanidols. Ils ont demandé la participation de 182 femmes ayant eu toutes au moins deux cystites l’année précédente. Elles ont été séparées en deux groupes, le premier comprend 89 femmes et le second 93. Le premier groupe avait pour instruction de prendre 500 mg de cranberry tous les jours pendant 6 mois. À la fin de l’étude, le nombre d’infections urinaires a été comptabilisé pour chaque femme. Le résultat a été significativement plus bas pour le groupe 1 avec 10,8% contre 25,8% pour le groupe 2. Les chercheurs  ont ainsi mis en évidence l’efficacité de la cranberry sous la forme sèche contre les survenues d’infections urinaires [5].

Nombre moyen de cystite durant les 3 derniers mois

Durée moyenne (jours) avant une récidive de cystite.

Entre 2011 et 2013, une étude a été réalisée sur 72 patientes ayant des soucis récurrents de cystite récidivante. Le but était de démontrer l’efficacité de la cranberry pour prévenir les infections urinaires. Un premier groupe de 36 personnes avait une prise quotidienne de la plante (la quantité n’est pas précisée), et le second groupe avait un placebo. Cet essai clinique permet de conclure que la prise quotidienne de cranberry a clairement empêché les bactéries d’adhérer aux cellules urothéliales et a ainsi diminué les récidives d’infections. Le pH urinaire est plus faible chez le groupe 1 ce qui prouve que la cranberry diminue ce pH. Enfin, les patientes du groupe 1 ont été beaucoup moins gênées par la dysurie au cours de l’année du test [6].

  • Améliore la sensation de bonheur 75% 75%
  • Anxiolytique 50% 50%
  • Sédatif 25% 25%

Bibliographie

1. Berdonces, J.L., [Complementary therapies. Phytotherapy]. Rev Enferm, 2000. 23(9): p. 631-4.

2. Fedurco, M., et al., Modulatory Effects of Eschscholzia californica Alkaloids on Recombinant GABAA Receptors. Biochemistry research international, 2015. 2015: p. 617620-617620.

3. Schafer, H.L., et al., Sedative action of extract combinations of Eschscholtzia californica and Corydalis cava. Arzneimittelforschung, 1995. 45(2): p. 124-6.

4. Fleurentin, J., Les plantes qui nous soignent. Traditions et thérapeutique. 2007, Rennes: Ouest France. 192.

5. Gafner, S., et al., Alkaloids from Eschscholzia californica and their capacity to inhibit binding of [3H]8-Hydroxy-2-(di-N-propylamino)tetralin to 5-HT1A receptors in Vitro. J Nat Prod, 2006. 69(3): p. 432-5.

6. Rolland, A., et al., Neurophysiological effects of an extract of Eschscholzia californica Cham. (Papaveraceae). Phytother Res, 2001. 15(5): p. 377-81.

7. Reimeier, C., et al., Effects of ethanolic extracts from Eschscholtzia californica and Corydalis cava on dimerization and oxidation of enkephalins. Arzneimittelforschung, 1995. 45(2): p. 132-6.

8. Rolland, A., et al., Behavioural effects of the American traditional plant Eschscholzia californica: sedative and anxiolytic properties. Planta Med, 1991. 57(3): p. 212-6.

9. Schulz, H., M. Jobert, and W.D. Hubner, The quantitative EEG as a screening instrument to identify sedative effects of single doses of plant extracts in comparison with diazepam. Phytomedicine, 1998. 5(6): p. 449-58.

 

Carte d’identité de la cannerberge:

1) Description botanique :

  • Nom: Vaccinium macrocarpon Aiton.
  • Famille: Ericaceae
  • Origine: Amérique du nord

2) Composants actifs :

  • Proanthocyanidine de type A (PAC A)
  • Tanins

3) Partie utilisée :

  • Fruits

4) Usages traditionnels:

  • Culinaire
  • Antioxydant
  • Prévention des cystites

5) Actions:

  • Empêche certaines bactéries de se fixer à la paroi du système urinaire

Retrouver la canneberge dans

CystiRelax la solution naturelle pour chien et chat contre les problèmes urinaires